La ferme du pot à tisanes

Des terres cultivées en permaculture

Vue sur les buttes de permaculture dans le potager, avec en premier plan un pêcher dans lequel est accroché un nichoir en terre cuite
Vue sur le potager

Le Pot à Tisanes exploite directement l'ancien potager devant la ferme, une bande de terrain derrière et un terrain qui nous appartient à environ 150 m de là (La Chaume).

 

Quand nous avons acquis cette ferme dans le Berry en 2015 cela faisait déjà deux ans que je pratiquais la permaculture.

 

A notre arrivée, la terre du potager était morte, tuée par des années d’utilisation de pesticides et d'herbicides; plus aucune forme de vie ne subsistait dans le potager d'origine. C'était une plage de sable ! J'y ai créé des buttes : une, deux, puis trois, et enfin quatre. Petit à petit, paillage après paillage, crottin après crottin, l'écosystème s'est enrichi et la vie est revenue dans la terre comme à la surface.

 

D'autres coins potagers ont été créés depuis sur le terrain derrière la ferme, toujours en permaculture, sur lesquels poussent diverses plantes aromatiques. 

 

"La Chaume", le champ dans lequel j'ai choisi de planter une grande partie des plantes aromatiques et médicinales que nous cultivons sur place était quant à lui un lieu de pâture, sans aucun pesticide ou herbicide  depuis déjà plusieurs années. Nous y avons planté arbres, arbustes et plantes aromatiques destinés à la fabrication artisanale de nos tisanes, baumes et autres préparations. 

 

Des récoltes sauvages respectueuses de l'environnement

Marion, un panier plein de fleurs à la main, marche dans un champ dans les monts d'Auvergne, à la recherche de plantes
Récolte en Auvergne

En sus des récoltes sur les terres que nous cultivons, nous allons aussi cueillir autour de la ferme, en cueillette sauvage. Nous cherchons systématiquement les endroits les plus sains possible pour faire nos cueillettes: loin des routes fréquentées, à distance de champs cultivés avec des intrants, etc...  La qualité des plantes en dépend. 

 

Ce n'est pas terminé : une ferme peut en cacher une autre ! De nombreuses cueillettes ont lieu à Chamablanc, près du buron de mon enfance, en Auvergne. C'est un lieu préservé, où les plantes ont un parfum merveilleux... celui de la liberté ! 

 

Et où que ce soit, je ne prélève que ce dont j'ai besoin. en faisant attention de ne pas causer de désagrément à la faune et à la flore environnante.

Le pot à tisanes, c'est aussi...

Fleurs de nigelle au premier plan et hôtel à insectes au second plan
Nigelle et hôtel à insecte

Sur "nos terres", nous proposons des initiations au jardinage sur sol vivant renseignements sur demande par mail).

 

Nous participons à l'action  " Bienvenue dans mon jardin au naturel" et l'ensemble de nos terres sont déclarées "Refuge LPO".

 

Une caravane implantée à la Chaume, dans le champ des simples vous accueille, pour prendre le temps d'apprécier le bon air de la campagne, avec en cadeau, une petite ballade de cueillette sauvage de plantes aromatiques, médicinales ou tout simplement comestibles... et quelques tisanes artisanales maison.

 

La ferme est aussi un refuge pour animaux abandonnés : l'association Loi 1901 "Majumao". En attendant de passer nous voir, découvrez Majumao à travers de sa page Facebook.

 

Enfin, en Auvergne, je propose des sorties botaniques, de cuisine sauvage et de fabrication d'une petite pharmacie personnelle à base de plantes aromatiques ou médicinales cueillies sur place. Une petite pharmacie qui aura le goût de liberté que vous découvrirez si vous me suivez là-haut, pour une journée dans les montagnes et une soirée au coin du feu en dégustant la soupe aux orties suivie d'une tisane maison (renseignements sur demande : contact@lepotatisanes.fr).

 

vivre simplement et en accord avec la nature

Un petit poney shetland broute dans un champ ensoleillé
Le poney shetland de Majumao

Que ce soit dans l'Indre ou en Auvergne, la sobriété est de mise : pas de télévision, pas de machine à laver le linge ou la vaisselle, ni d'aspirateur, chauffage au bois, beaucoup de cuisine sauvage ou du potager, pas ou peu de neuf, beaucoup d'objets de récupération'.

 

Nous allons à l'essentiel : vivre simplement en accord avec la nature et les animaux du refuge, en laissant l'impact écologique la plus réduit possible... 

 

Vous trouverez aussi une bibliothèque gratuite, à la ferme du Pot à Tisanes et dans quelques magasins des alentours qui nous ont autorisés à partager des ouvrages, gratuitement! C'est ça aussi, la permaculture .