Hysope

La petite histoire

Au Moyen-Age, l'hysope était employée en cuisine. Ses feuilles étaient hachées comme le persil et le cerfeuil.

 

Elles apportaient une saveur piquantes aux soupes, aux rôtis aussi bien qu'aux farces. Apicius en parle également pour aromatiser le sel. 


CITATION

" Sirop d'Hysope : Sur 100 g d'hysope, verser 1 litre d'eau bouillante et laisser infuser couvert jusqu'à ce que le liquide refroidisse.

Passer et ajouter en remettant sur le feu 1.600 g de sucre.

Avant l'ébullition, retirer du feu.

Mettre en bouteille. "

 

Marie-Antoinette Mulot ;

Secrets d'une herboriste. 

 

PROPRIÉTÉS

L'hysope est réputée contre les problèmes bronchiques. 

Précautions

L'hysope peut avoir une action convulsive et abortive, c'est pourquoi sa consommation est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou celles qui allaitent, mais aussi pour les personnes nerveuses ou hyperactives.

 

L'hysope est totalement interdite aux personnes qui souffrent d'épilepsie et à proscrire chez les enfants.

 

L'hysope ne doit pas être consommée avec des médicaments anti-convulsifs.

 

Dans tous les cas, lors d'un traitement médicamenteux, il est recommandé de consulter un médecin  avant de consommer de l'hysope, car cette plante peut modifier l'effet thérapeutique des antidiabétiques et des immunodépresseurs.

 

Préparation

En tisane : L'hysope se boit en tisane à raison de 10 g pour un litre d'eau.

 

Infusées dix minutes, pas plus !

 

On utilise aussi l'hysope en cataplasme et en cuisine. 

 

 

lieu de cueillette

Nous récoltons l'hysope que nous utilisons sur le domaine.



TISANE d'hysope

 Hysope cultivée par nos soins

 

Le sachet 15 g : 4,00 €