Pâquerette

La petite histoire

Tout le monde connait la jolie pâquerette, Bellis Perennis.

 

C'est le seule petite plante qui vit toute l'année.

 

On entend que son nom lui vient d'une ancienne tradition chrétienne qui veut qu'elle soit cueillie aux environs de Pâques, en hommage au Christ .

 

Les médecins de la Renaissance en font l'éloge pour soigner les inflammations  

 


CITATION

" Gelée de pâquerettes .

50 pâquerettes- 1 orange- 1 citron-1 cm de gingembre frais- 500 g de sucre- 1 sachet d'AgarAgar

 

Jeter les fleurs dans 0.5l d'eau bouillante et les faire infuser à couvert pendant 48h . Filtrer en pressant. Râper le zeste de la moitié de l'orange et du citron. Éplucher les deux agrumes et couper la chair en petites dés. Ajouter l'ensemble au jus filtré. Verser le sucre, mélanger et laisser cuire 30 mn à feu doux en remuant. Ajouter le sachet d'Agar Agar préalablement préparé . Continuer la cuisson quelques minutes. 

Verser chaud dans les pots. Les retourner jusqu'à refroidissement complet. "

 

Mireille Gayet

( Fleurs, je vous aime... de toutes les couleurs.) 

PROPRIÉTÉS

Tonique général, anti-inflammatoire.

 

Son huile est réputée pour tonifier le buste féminin.  

 

Précautions

Aucune connue.

 

 

Préparation

En tisane : 15 à 20 g par litre d'eau.

 

Nous cuisinons également la gelée de pâquerette.

 

Et nous préparons une huile que nous utilisons dans la préparation de certains de nos baumes.

 

lieu de cueillette

Nous récoltons nos pâquerettes dans les environs de la ferme.