Souci

ou calendula

La petite histoire

Son nom n'a rien à voir avec le tourment.

 

Il tire son étymologie du mot latin " solsequia ": qui suit le soleil. 

 

Sainte Hildegarde le conseillait contre l'impetigo.

 

 Albert Le Grand recommande son usage comme cicatrisant, contre les troubles de l'intestin, les piqûres d'insectes et de serpents.

 


CITATION

" Préparation du macérat huileux de souci

 

Placez une quantité de fleurs sèches dans un bocal et recouvrez d’huile d’olive. Vérifiez le niveau d’huile au bout de 24 heures car les fleurs en auront bu une bonne quantité. Rajoutez-en un peu si nécessaire afin de bien les recouvrir. Laissez macérer un mois au chaud, sachant que la température idéale est de 40°C. Vous pouvez par exemple placer le bocal sur une fenêtre ensoleillée (en l’enfermant éventuellement dans un sac en papier) ou sur un radiateur. Le mois écoulé, filtrez votre huile au travers d’un linge propre. "

 

Christophe Bernard

( sur son merveilleux site internet : Althea Provence. )

 

PROPRIÉTÉS

 Antiseptique, régénérateur cellulaire, anti-inflammatoire.

 

C'est LA plante pour la peau. 

 

Précautions

Aucune.

Préparation

En tisanes : une cuiller à soupe de plante pour une tasse, en infusion.

 

Les pétales de souci sont comestibles et décorent agréablement vos salades. Nous vous proposons un mélange spécial à cet effet.

 

lieu de cueillette

Nous récoltons nos feuilles de sauge sur les plants cultivés sur les terrains du Pot à Tisanes. 

 



dans quelles compositions du Pot à Tisanes ?

TISANE DE SOUCIS

 Le sachet 20 g : 4,00 €

 

TISANE ANTIGONE

 Prêle, calendula, sauge et achillée mille feuille

Le sachet 20 g : 4,00 €


baume SOIN DE LA PEAU

30 ml : 5,00 €
100 ml : 8,00 €

 BAUME CARABOSSE

30 ml : 5,00 €
100 ml : 8,00 €